Trompettes de la mort

C’est un champignon très intéressant par son arôme prononcé d’humus et de sous-bois et aussi par la couleur qu’il apporte dans un plat, lorsqu’il est lustré de corps gras.

C’est un champignon qu’il faut laver soigneusement (plusieurs eaux de lavage) afin d’éliminer notamment tous les grains de sable.

Essoré, il est ensuite mis dans une sauteuse avec une faible quantité de matière grasse. Lorsqu’il a rendu toute son eau de végétation, on laisse réduire celle-ci puis on ajoute quelques parcelles de beurre. Bien mélanger, saler, poivrer et servir.

La Table d’Alain

Régis Marcon fait entrer la trompette de la mort dans plusieurs préparations de champignons:

Fricassée retour de cueillette

Fricot de champignons et figues au parfum de fenouil

Pissaladière de champignons

Spaghettis à la carbonara aux trompettes


Régis Marcon, Champignons